L’histoire

Cet article est abondamment illustré par des documents qui ont été remis à l’AMG par M. Jacques Couëffé : nous souhaitons le remercier chaleureusement de ce don qui fait revivre la longue histoire de l’AMG ! Les liens insérés dans le texte conduisent à des documents fournis pa M. Jacques Couëffé et numérisés. ATTENTION, PAGE EN COURS DE CONSTRUCTION ET EN ÉVOLUTION CONSTANTE !

C’est en 1974 qu’a été créée lAssociation Musicale de Grézieu et de l’Ouest Lyonnais, autour du projet d’achat et d’installation d’un orgue dans l’église de Grézieu pour remplacer le vieil harmonium, par M. Paul Couëffé, le Dr Tuaillon et beaucoup d’autres.

L’orgue acheté était celui du grand séminaie des Pères du Sacré Cœur de Lyon, construit par Dunant autour de 1965 [photos du démontage de l’orgue]

Le financement de l’achat et de l’installation de l’orgue, estimé à 57.500 francs fut assuré par la commune, le Conseil Général, une participation de la paroisse et par une souscription locale : 23.000 francs sont ainsi prêtés sur 10 ans, par tranches de 100 francs. Les remboursements se firent chaque année par tirage au sort d’un dixième des billets. Certains souscripteurs généreux abandonnèrent leur prêt à l’Association, lui permettant ainsi d’acheter quelques instruments de musique et de démarrer une activité d’enseignement musical bénévole.

L‘orgue fut inauguré le 21 mai 1976 par un concert.

En juin 1976 fut signée une convention entre le municipalité, le conseil paroissial et l’Association Musicale de Grézieu la Varenne et de l’Ouest Lyonnais autorisant la paroisse à utiliser l’orgue « pour les besoins du culte », mais donnant à « l’Association musicale, et elle seule » l’usage de l’orgue pour organiser des concerts ».

Durant 9 ans, l’Association organisa des concerts, ce qui permit de rembourser les souscripteurs. Ces concerts, souvent donnés par des artistes confirmés, couvraient toutes les périodes de la musique, Couperin, Bach, Haendel,  jusqu’à l’époque contemporaine : par exemple en décembre 1978 un concert remplissait l’église pour un récital de Steve Waring précédé de morceaux de Buxtehude,  Pachelbel et Bach. Les programmes de ces nombreux concerts, conservés par M. Paul Couëffé, Président et « conseiller musical » de l’Association, font aujourd’hui partie des archives de l’AMG. donnés par M Jacques Couëffé,

La convention, qui était valable 15 ans et était donc arrivée à expiration en 1991, a été reconduite en janvier 1992 pour un nouveau terme de 15 ans, c’est à dire jusqu’en 2006.

Cependant l’AMG avait bien évolué depuis ses débuts : elle avait maintenant « pour but essentiel de donner des cours de solfège et d’instruments » et était consciente du fait qu’elle n’avait « pas la capacité financière d’assurer les réparations qui pourraient survenir », ce qui la poussa à demander en avril 1995 une modification de la convention. Les travaux importants effectués sur l’orgue pour un montant de plus de 7.000 euros par Michel Jurine, facteur d’orgues, début 2002, montrèrent l’incapacité de l’AMG à supporter de telles charges.

Tout ceci aboutit bien plus tard, en 2008, à la pris en charge de la gestion et de l’entretien de l’orgue de Grézieu par « L’Association ds amis du carillon de Grézieu », qui devint alors « L’Assocation des amis de l’orgue et du carillon de Grézieu-la-Varenne ».

L’AMG était alors libre de se consacrer à son activité pédagogique, qui commença dès 1977 avec des cours de solfège. Cette activité pédagogique a vite connu une telle expansion qu’en mai 1982 a été prise, en Assemblée Générale, la décision de la structurer : l’enseignement allait être dispensé par des professeurs salariés. Le versement de salaires et de charges sociales implique alors que les recettes soient assurées de façon régulière. Parents d’élèves et professeurs parviennent à trouver un accord. La nouvelle structure est opérationnelle au début de l’année scolaire 1983-84, avec l’aide financière de la Mairie de Grézieu et du Conseil Général.

En 1987, la Mairie de Grézieu renforça son aide, en mettant gracieusement des locaux à la disposition de l’Association.

En mai 1995, l’Assemblée Générale décida de modifier les statuts et la dénomination de l’Association : celle-ci devint l’Association Musicale de Grézieu la Varenne, telle que nous la connaissons aujourd’hui.

L’Association Musicale de Grézieu la Varenne est une association loi 1901. Son fonctionnement administratif est animé par des bénévoles (voir la composition du Bureau) et son financement est assuré par les cotisations des adhérents, le prix des cours et des activités, les concerts payants et les subventions.

Nous tenons à remercier ici la Mairie de Grézieu et le Conseil Général du Rhône pour l’aide qu’ils apportent à l’Association.